La seule chose à savoir pour devenir indépendant

Devenir indépendant, nombreux sont ceux qui font ce rêve et tout aussi nombreux ceux qui s’y prennent de la mauvaise façon.

Je vais vous expliquer laquelle, mais pour cela, je dois vous raconter une petite histoire tirée du livre Métaphores, Apprenez à créer des histoires qui guérissent, de Olivier Lockert.

Cette histoire est aussi un magnifique jeu de mots.

Voyez par vous-même :

C’est l’histoire de quatre mecs.

Ils se nomment : Chacun, Quelqu’un, Quiconque, et Personne.

Un travail important devait être fait et on avait demandé à Chacun de s’en occuper.

Chacun était assuré que Quelqu’un allait le faire. Quiconque aurait pu s’en occuper, mais Personne ne l’a fait.

Quelqu’un s’est fâché, parce qu’il estimait que ce travail était la responsabilité de Chacun.

Chacun, lui, pensait que Quiconque pouvait le faire, mais Personne ne s’était rendu compte que Chacun ne le ferait pas…

À la fin, Chacun blâmait Quelqu’un, parce que Personne n’avait fait ce que Quiconque aurait pu faire.

(Tiré du livre Métaphores, Apprenez à créer des histoires qui guérissent, de Olivier Lockert).

Moralité ?

On attend souvent que les autres agissent à notre place. Surtout lorsqu’il s’agit de choses importantes. On se dit que comme c’est important, quelqu’un le fera bien…

Le problème, c’est que les autres se font peut-être la même réflexion. Ils se disent que comme c’est si important, quelqu’un est certainement déjà en train de le faire… Au final, personne ne le fait.

Pour devenir vraiment indépendant, il faut avant tout devenir indépendant des autres. Ne plus avoir à compter sur eux. Savoir se débrouiller seul.

Il faut faire ce qui doit être fait. Sans attendre qu’un autre le fasse à notre place. Sans entendre qu’un autre nous explique comment le faire. Et même, sans attendre qu’un autre nous dise de le faire.

Si vous étiez seul au monde, échoué sur une île déserte, vous seriez obligé de vous débrouiller seul. Vous ne pourriez compter sur personne. Que sur vous-même.

Imaginez-vous constamment sur une île déserte… et faites ce qui doit être fait.

Quand on n’a plus besoin de compter sur les autres, on est libre de faire ce que l’on veut. On devient indépendant.

Partage d’un article en copyleft de Cédric Vimeux