Le recadrage, l’outil idéal pour se libérer des expériences douloureuses ?

La prochaine fois que vous vivrez une situation inconfortable ou douloureuse, vous repenserez à cet article.

Vous repenserez à cet article parce qu’il vous dévoile une technique simple et efficace. Une technique dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. Et qui vous fera du bien.

Cette technique s’appelle le recadrage.

Et la voici :

Qu’est-ce que le recadrage et à quoi ça sert ?
Le recadrage est l’une des techniques phares de la  PNL (Programmation Neuro-Linguistique).

Elle consiste à reconsidérer une expérience ou une situation d’un autre point de vue, et ainsi lui donner un tout autre sens. Bien plus positif.

En d’autres mots, le recadrage peut vous aider à :

  • vous débarrasser d’un comportement limitant
  • résoudre des conflits
  • pardonner à quelqu’un
  • vous défaire d’une mauvaise habitude
  • changer vos croyances
  • vous libérer d’expériences douloureuses

Pour illustrer ce dernier point, je dois vous parler d’un personnage fictif que vous connaissez certainement… La preuve :

Tom Sayer, un pro du recadrage

Le recadrage : l’exemple de Tom Sawyer

Vous connaissez certainement l’histoire de Tom Sawyer, écrite par Mark Twain.

Le jeune Tom est élevé par sa tante Polly depuis la mort de ses parents. Un soir, très tard, il est surprit en train de se faufiler par la fenêtre. Sa tante décide de sévir.

En guise de punition, il ne pourra pas aller jouer avec ses amis avant d’avoir repeint complètement la clôture en blanc.

Tom essaie d’enrôler quelques amis pour l’aider dans sa besogne. En vain.

Il décide alors de changer de tactique, et utilise le recadrage.

Je vous recopie ici le passage en question. Vous allez voir, c’est grandiose…

« Il reprit son pinceau et se remit au travail. Ben Rogers débouchait là-bas, au coin de la rue. De tous ses camarades, c’était celui dont il redoutait le plus les railleries. A l’allure de Ben, on devinait tout le plaisir qu’il se promettait de sa journée. (…) Ben le regarda un instant.

« Dis donc, vieux ? Tu travailles ? »

Tom se retourne brusquement.

« Ah c’est toi, Ben ! Je ne t’avais pas vu.

– Oui, nous allons nous baigner. Tu ne viens pas ? Non, tu aimes mieux travailler, je vois ça ! »

Tom dévisage l’autre un instant et dit :

« Qu’est-ce que tu appelles travailler ?

– Ce n’est pas du travail, ça ? »

Tom donne un coup de pinceau et répond :

« P’t’êt’ ben qu’oui, p’t’êt’ ben qu’non. Tel que c’est, ça me va.

– Tu ne vas pas me faire croire que tu aimes ça ? »

Nouveau coup de pinceau.

« Que j’aime ça ? Pourquoi pas ? On n’a pas tous les jours la chance de badigeonner une clôture. »

Ben cessa de mordiller sa pomme. Tom promenait son pinceau de gauche à droite et de droite à gauche, reculait pour juger de l’effet, ajoutait une touche ici ou là, reculait à nouveau. Ben suit des yeux chacun de ses mouvements. Il s’intéresse. Il se passionne. Il finit par dire :

« Dis donc, Tom, laisse-moi badigeonner un peu, moi aussi. »

La phrase clé est : « On n’a pas tous les jours la chance de badigeonner une clôture. »

Tom transforme sa punition en privilège. Et change ainsi, par la même occasion, le point de vue de son ami.

Conclusion

Quand vous vous trouvez dans une situation inconfortable ou douloureuse, repensez à ce passage de Tom Sawyer. Et voyez comment vous pouvez modifier votre point de vue (et celui des autres).

D’ailleurs, le recadrage peut vous aider à booster vos communications, vos articles, vos emails, vos pages de vente, etc.

Je vous en reparle prochainement…

En attendant, et si le sujet vous intéresse, je vous recommande vivement la lecture de ces trois livres :

  • La PNL pour les Nuls, de Romilla Ready et Kate Burton
  • Changez de vie en 7 jours, de Paul McKenna
  • La métaphore, voie royale de la communication, de Gérard Szymansk

Librement inspiré d’un article en copyleft de Cédric Vimeux